Colloque méditerranéen sur les ravageurs des palmiers
1 - Introduction

Page: 1 2 3 4 5 6 7   Suivant

PEUT-ON SE PASSER DES PALMIERS SUR LA COTE D’AZUR ?
(HISTORIQUE, IMPORTANCE SOCIETALE, SYMBOLIQUE ET ECONOMIQUE)

Par C. DUCATILLION (INRA Centre PACA).

Et si les palmiers, victimes de nouveaux ravageurs apparus au cours de la dernière décennie, venaient à disparaître de la Riviera franco-italienne ? Cette question d’anticipation est mise en perspective sous différents angles de vue. La communication fait un bref rappel historique sur l’introduction des principales espèces de palmiers exotiques et sur l’évolution de leurs fonctions entre la fin du XIXème siècle et le début du XXIème. D’abord collectionnés par les amateurs, les palmiers ont été diffusés grâce à de nombreuses qualités esthétiques, morphologiques, agronomiques, techniques. Devenus arbres d’alignement, leurs physionomies particulières en font un marqueur incontournable du paysage, transformant profondément l’image du littoral méditerranéen, tout en générant l’apparition de métiers, de flux économiques, d’activités sociales. Aujourd’hui se pose la question de leur pérennité ou de leur éventuel remplacement : existe-t-il des espèces de substitution capables de remplir l’ensemble de ces fonctions avec autant de bonheur ? A partir de ce modèle emblématique, la question complexe de l’acclimatation des espèces végétales exotiques est abordée, qu’il s’agisse de l’évolution des connaissances, des techniques et de la réglementation ou des conséquences de ce processus sur notre environnement et nos usages.

Télécharger le fichier au format pdf