Colloque méditerranéen sur les ravageurs des palmiers
7 - Autres publications

Précédent   Page: 1 2 3 4 5 6 7

ECOLOGIE ET DETECTION DU CHARANÇON ROUGE DES PALMIERS, RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS (COLEOPTERA: CURCULIONIDAE) ET D’AUTRES ESPECES CONCERNEES POUR LA PROTECTION DES PALMIERS AUX ETATS-UNIS.

Par N. J. HERRICK (Center for Biological Control - Floride - USA).

Le charançon rouge des palmiers (CRP), Rhynchophorus ferrugineus, originaire d'Asie, R. palmarum de la région néotropicale et R. cruentatus de la région subnéotropicale sont des dangers internationaux pour la filière des palmiers. Nous avons évalué l'état actuel de ces espèces à Aruba, car les deux premières pourraient causer des dommages significatifs s'ils s'établissaient aux Etats-Unis. Les captures annuelles des CRP sont restées les mêmes du 17 septembre 2009 au 12 août 2010, comparées à celle enregistrées du 8 septembre 2011 au 9 août 2012. Les résultats des piégeages indiquent que R. cruentatus et R. palmarum ne sont pas présents à Aruba. Les technologies acoustiques ont permis de détecter les premiers stades d'infestation du CRP. Des comparaisons des vibrations produites par le CRP et R. cruentatus lors de leur alimentation ont été effectuées. L’imagerie aérienne peut être utile pour développer un programme de piégeages. Cependant, une éradication ne pourra être possible que si des mesures réglementaires sont imposées á Aruba et aux îles voisines.

Télécharger le fichier au format pdf


LE CHAMPIGNON BEAUVERIA BASSIANA : UNE SOLUTION BIOLOGIQUE CONTRE LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER - RESULTATS D’EFFICACITÉ DE DEUX SOUCHES EN FRANCE ET EN ESPAGNE.

Par S. BESSE (NATURAL PLANT PROTECTION - Pau - France).

NPP/ Arysta LifeScience, aidé par la société VEGETECH, travaille à la mise au point d’une solution alternative biologique pour lutter contre le charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus, qui permettrait de limiter les impacts des traitements sur l’environnement. Un premier essai en cages extérieures, mené fin 2010 en France, a montré l’intérêt de deux souches du champignon entomopathogène Beauveria bassiana. A l’automne 2011 et au printemps 2012, deux nouveaux essais en conditions semi-naturelles ont été menés en France et en Espagne afin de valider les résultats précédemment obtenus. Ils démontrent que l’OSTRINIL®, à base de la souche 147 et déjà homologué en France pour le traitement des palmiers contre Paysandisia archon, est au moins aussi efficace que l’imidaclopride, la référence chimique, et que la souche NPP111B005 présente une efficacité supérieure.

Télécharger le fichier au format pdf


ÉTUDE COMPARATIVE SUR LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER: MESURES CONVENTIONNELLES ET NOUVELLE MÉTHODE D'INJECTION PAR ENDOTHERAPIE.

Par A. H. ZIETOUN (International expert in control palm weevil - Alexandrie - Egypte).

Nous avons utilisé une technologie moderne d’inection pour combattre le charançon rouge du palmier face aux résultats insatisfaisants d’autres moyens comme : la pulvérisation, le brûlage à coeur des stipes, l’injection d’insecticides par tuyau qui donne des résultats mais présente des inconvénients tels que le temps et l’effort de mise en oeuvre, la pollution de l’environnement et la dangerosité pour les manipulateurs. Le succès de l’injection est important en particulier sur de grands palmiers similaire à l’emploi de tablettes Algazlam, difficiles à appliquer sur de grands palmiers. Nous avons utilisé un matériel d’injection fabriqué en Italie et une méthodologie scientifique d’emploi à partir des éléments d’un groupe de travail qui a fait des évaluations de terrain en Egypte, Italie, Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis. Differents problèmes ont été résolus et les paramètres optimaux pour l’injection et les doses de pesticides et composés naturels ont été définis en collaborations avec des chercheurs d’Arabie Saoudite, Egypte, Italie et Amérique. Nous avons maintenant un mode d’emploi simple qui nous a donné des résultats impressionants et qui contribuera à éliminer ce fléau du Moyen-Orient.

Télécharger le fichier au format pdf


PROTECTION DU PALMIER: UNE ACTION EUROPÉENNE DE RECHERCHE APPLIQUÉE CONSACRÉE AUX PARASITES FOREURS DU PALMIER.

Par D. ROCHAT (INRA - Versailles - France).

Palm Protect est un programme financé par l’UE (2012-14) intitulé ‘Stratégies pour l'éradication et le confinement des ravageurs invasifs des palmiers P. archon et R. ferrugineus’. Il a pour objectifs d’éclairer les éléments inconnus de la biologie en Europe de ces espèces qui limitent l’efficacité de la lutte, de valider des méthodes et des stratégies fiables et nouvelles pour leur détection, leur gestion et leur éradication tant aux points d’entrée que dans les zones contaminées. Palm Protect diffusera le fruit de ces travaux à tous les acteurs de la filière ‘palmiers’. Le programme associe 12 organismes de recherche, une PME, le Royaume-Uni, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, la Slovénie, Israël et L’Egypte. Il comprend 6 actions : Coordination, Biologie, Détection et surveillance, Lutte, Economie et Diffusion des acquis. La France contribue par l'INRA (Versailles et Sophia Antipolis) et le CIRAD, et s’implique fortement dans l’acquisition de connaissances nouvelles sur le déplacement des adultes, les médiateurs chimiques et les parasitoïdes. Les résultats serviront de base pour améliorer la réglementation européenne et son efficacité à partir de données scientifiques en application des règles générales en vigueur pour le contrôle des bio-agresseurs.

Télécharger le fichier au format pdf


PAYSARCH : PROJET DE LUTTE BIOLOGIQUE AVEC STEINERNEMA CARPOCAPSAE Weiser (Nematoda, Steinernematidae) CONTRE LE PAPILLON PALMIVORE, PAYSANDISIA ARCHON Burmeister 1880 (Lepidoptera, Castniidae), EN CONDITION D’APPLICATION PROFESSIONNELLE.

Par L. PEREZ (FREDON Paca - France).

Paysandisia archon, le papillon palmivore, constitue l’une des principales problématiques phytosanitaires sur palmier d’ornement en France. Ses chenilles vivent à l’intérieur des stipes, créant des dégâts qui peuvent entraîner la mort des palmiers. En 2009, les essais en conditions contrôlées de la DGAL /SDQPV ont montré une efficacité curative des nématodes entomopathogènes variant de 83 à 87 %, notamment du Steinernema carpocapsae. Afin d’évaluer son efficacité et la praticité en condition d’utilisation professionnelle, deux stratégies de lutte curative (printemps et automne) ont été testées dans des conditions de jardin et d’espace vert. Un intérêt a été montré de manière générale, une bonne efficacité ayant été atteinte sur des palmiers faiblement ou nouvellement infestés. Les essais de valeur pratique ont permis de mieux comprendre les pratiques professionnelles et les contraintes courantes sur le terrain.

Télécharger le fichier au format pdf


2006-2012, EVOLUTION DES FOYERS DE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER, RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS (OLIVIER), DANS LES TROIS REGIONS CONTAMINEES : CORSE, LANGUEDOC-ROUSSILLON ET PROVENCE-ALPES-COTE-D’AZUR.

Par A. ROBERTI (FREDON Paca - France).

Depuis les premiers piégeages et foyers découverts en Paca et en Corse en 2006 et en Languedoc-Roussillon en 2007, le charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus, s’est largement répandu sur les côtes méditerranéennes. Avec un recul de six années de suivi, de surveillance et de lutte, dans le cadre des missions qui leur sont confiées, les Fédérations Régionales de Défense contre les Organismes Nuisibles des régions concernées établissent un bilan de l’évolution de ces foyers. Cet état des lieux dresse différents constats : une progression lente dans le département de l’Hérault mais très rapide dans d’autres départements (Var et Pyrénées-Orientales notamment), accélérée par des conditions climatiques favorables et des mouvements de végétaux contaminés. Constat inquiétant : en Corse et en Paca on observe désormais des sujets atteints dans des villages reculés où la population de palmiers est très faible.

Télécharger le fichier au format pdf


SUIVI D'ÉTUDES SUR LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER : PIEGAGE PAR UTILISATION DE PHÉROMONES DANS LES VERGERS DE PALMIER.

Par S.M. HASHIM (Plant Protection Research Institute - Ministry of Agriculture - Egypte).

Des études de suivi ont été menées dans le district d'Amria (gouvernorat d'Alexandrie) au cours des deux saisons successives de 2007 - 2008 et 2008 - 2009 à l'aide de pièges à phéromones (Ferrolure+ 700 mg). Les charançons R. ferrugineus ont été trouvés dans les pièges à phéromone toute l'année au cours des deux saisons successives 2007 - 2008 et 2008 - 2009. Deux pics de vol ont été enregistrés au cours des deux années d'étude, le 1er pic a été enregistré dans la première quinzaine de septembre (nombre moyen : 0,13 charançon / piège), le second pic a été noté dans la deuxième quinzaine de mars (nombre moyen de 0,19 charançon / piège) au cours de la saison 2007-2008. En 2008 - 2009, il y avait également deux pics enregistrés, le premier deux semaines plus tôt qu'en 2007 - 2008 (deuxième quinzaine d'août, avec un nombre moyen de 0,15/piège), le second également deux semaines plus tôt que la saison précédente (première quinzaine de mars, avec un nombre moyen de 0,21 charançon/piège). L'effet des facteurs météorologiques sur la densité de population des charançons a été étudié.

Télécharger le fichier au format pdf


AMELIORATION DE LA TECHNIQUE DE PIEGEAGE ET ESSAIS DE LUTTE CHIMIQUE CONTRE LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER A TANGER- MAROC.

Par A. BOUTALEB JOUTEI (Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès - Maroc).

Le premier foyer du Charançon Rouge du Palmier (CRP) au Maroc a été détecté en décembre 2008 sur deux palmiers de Phoenix canariensis âgées de 80 ans et situés à 500m environ du port de Tanger. En matière de piégeage de masse, la stratégie de lutte intégrée adoptée par l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) de Tanger a permis de réduire le taux de captures d’environ 85% entre 2009 et 2010. Des essais d'amélioration des pièges utilisés par l'ONSSA ont montré que les charançons sont capturés au maximum par des pièges de couleur blanche ou bleue, munis de quatre ouvertures latérales et contenant la phéromone « RHYLURE LAT-400 » ou phéromone « FERROLURE 400mg » ainsi que des dattes comme matériel végétal. La comparaison de la DL50 de trois produits chimiques testés révèle que, le produit à base d’Imidaclopride est le plus efficace contre les adultes du CRP.

Télécharger le fichier au format pdf


ÉVALUATION DES MÉTHODES DE LUTTE CONTRE LE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER EN EGYPTE DE 1992 A 2010.

Par M.K. ABBAS (Plant Protection Research Institute - Giza - Egypte).

Ce travail comprend la surveillance des arbres qui permet d’évaluer la situation réelle et donne des informations pour sur la distribution des insectes et pour les actions de lutte. L’abattage des arbres infestés peut être réalisé sous certaines conditions en évitant de déplacer les arbres et sans que leur contenu se répande. L’arbre est coupé longitudinalement en quatre parties ensuite réduite en petits morceaux qui seront totalement recouverts de pétrole et d’insecticide avant d’être enfouis profondément dans le sol (1,5 m). En cas d’infestation sévère l’injection d’un mélange de pétrole et d’insecticide permet un contrôle. Le brûlage des arbres infestés ne donne pas de résultat même avec du fuel et du napalm. De meilleurs résultats ont pu être atteint par deux pulvérisation en novembre et mars (pics principaux). Il faut traiter les restes d’arbres après abattage (racines) qui psont une source d’infestation cachée en saturant les racines de mélange de pétrole et d’insecticide. Il faut se débarrasser des arbres inconnus et négligés. L’application d’insecticides par injection a donné plus de 85 % de résultats positifs et permis de sauver des arbres. La fumigation ne peut être appliquée que sur des arbres sévèrement infesté. Le piégeage par phéromone ne pas réduit de plus de 30 % l’infestation. Aucun agent biologique n’a donné d’effet notable.

Télécharger le fichier au format pdf


UTILISATION DE NEMATODES ENTOMOPATHOGENIQUES DANS UNE FORMULATION DE CHITOSAN CONTRE RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS DANS ESPÈCE DE PALMIERS DIFFÉRENTE. DOMAINE DE TEST ET CAS SPÉCIFIQUES DANS UNE VILLE ET DANS UN JARDIN BOTANIQUE.

Par M.M. MARTÍNEZ DE ALTUBE (IDEBIO S.L. - Salamenque - Espagne).

L'efficacité du nématode Steinernema carpocapsae dans une formulation à base de chitosane a été étudiée pour lutter contre le charançon rouge des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus. Cette communication présente une revue de la littérature de l'application de S. carpocapsae en combinaison avec une formulation de chitosane. Des efficacités de l'ordre de 80 % ont été obtenues en applications curatives, et de plus de 98 % en applications préventives sur différentes espèces de palmiers. Cette combinaison a été utilisée et a donné des résultats positifs lors d'un traitement biologique pour contrôler le ravageur dans de nombreux sites, dont les jardins botaniques de Lisbonne, Valencia et Xativa, des mairies en Espagne et au Portugal telles que Valence, Espartinas, Silves et Setubal, et le jardin national du palsis Zapion en Grèce. En plus des données issues des publications précédemment mentionnées, nous aborderons les cas spécifiques du Jardin botanique de Valence et de la ville de Ceuta, en observant le contrôle du ravageur et son évolution dans ces deux sites. Valence a utilisé cette combinaison en continu pendant les 5 dernières années, et Ceuta pendant ces deux dernières années.

Télécharger le fichier au format pdf


PLAN DE CONTROLE ET D’ERADICATION DU RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS AUX CANARIES ET TRANSFERT D’EXPERIENCE A LA REGION DE SOUSS-MASSA-DRAA (MAROC).

Par J.A. GUERRA (GMR Canarias - Îles Canaries - Espagne).

Après 6 ans de lutte continue aux Canaries contre le Rhynchophorus ferrugineus, le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et des Eaux des Canaries, avec le soutien de l’entreprise GMR Canarias, S.A.U. a réussi à contrôler ce ravageur sur l’île de Grande Canarie, 8 zones ont été proclamées indemnes de charançon rouge du palmier ce qui permet d’envisager son éradication dans toute l’île. L’expérience acquise aux Canaries sera transférée à la région de Souss-Massa-Drâa, au Maroc, grâce au projet PALMERA (Projet Intégral de Coopération pour la Conservation et la durabilité de la Palmeraie Marocaine), lui-même intégré dans le programme de coopération transfrontalière d’Espagne- Frontières extérieures. Le projet PALMERA a pour objectif de transférer les connaissances techniques et les outils technologiques utilisés par GMR Canarias, S.A.U. aux institutions marocaines.

Télécharger le fichier au format pdf


PIÉGEAGE DE MASSE DU CHARANÇON ROUGE DANS LE CADRE D’UNE LUTTE INTÉGRÉE PROTOCOLE ET CAS PRATIQUES EN ESPAGNE.

Par B. FEMENIA et J. SANCHO (AVDA. ENRIC VALOR - Espagne).

La difficulté de contrôler le charançon rouge du palmier a eu pour conséquence une forte expansion du ravageur en Espagne et dans l’arc méditerranéen. Le piégeage de masse avec l’usage de pièges spécifiques et de phéromones d’agrégation est une composante de la lutte intégrée destinée à protéger les palmeraies privées, mais aussi ceux des collectivités avec un protocole spécifique. Une collaboration avec l’Université Polytechnique de Valencia (Espagne) a permis la création du piège Palmatrap et la mise au point de diffuseurs de phéromones optimisés. Les essais réalisés au laboratoire, en conditions semi-field et sur le terrain indiquent que ce nouveau système de piège attractant est efficace, simple de mise en oeuvre, demande très peu d´entretien et représente un coût raisonnable.

Télécharger le fichier au format pdf


INFLUENCE DES DIFFERENTES CARACTÉRISTIQUES DE PIEGES SUR LES CAPTURES DES ADULTES DE RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS OLIVIER (COLEOPTERA : DRYOPHTHORIDAE).

Par J. A. ÁVALOS et A. SOTO (AUniversitat Politècnica de València - Espagne).

Rhynchophorus ferrugineus Olivier (Coleoptera: Dryophthoridae) est actuellement le plus important ravageur des palmiers autour du bassin méditerranéen, et probablement dans le monde. Les pièges olfactifs pour attraper les adultes du charançon rouge du palmier (CRP) sont utilisés dans la gestion intégrée de ce ravageur. Cette méthode est appliquée à la fois pour la surveillance et le piégeage de masse. En Espagne, différents modèles de pièges à phéromones sont utilisés, avec différentes caractéristiques externes. Le but de cette étude a été de comparer l'efficacité des différentes caractéristiques des pièges à CRP, comme la couleur et la forme, pour améliorer les captures des adultes du CRP avec cette méthode. L’étude a été menée à Torrente (Valence, Espagne) entre septembre et décembre 2010, dans les environs d’une pépinière de Phoenix canariensis hort. ex Chabaud. Les pièges de type "seau de couleur noire" capturent deux fois plus d'adultes de CRP que les pièges pyramidaux d'autres couleurs.

Télécharger le fichier au format pdf


EFFICACITE DES NEMATODES POUR LE CONTROLE DU CHARANÇON ROUGE DU PALMIER RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS (OLIVIER, 1790) (COL.; DRYOPHTHORIDAE) EN CONDITIONS CONTROLEES DE LABORATOIRE.

Par M. GALEANO (PT. R&D KOPPERT - Almeria - Espagne).

Le charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus représente une menace pour les palmiers. En effet la larve de ce coléoptère creuse des galeries dans les stipes des palmiers, engendrant la mort du végétal dans un temps très court. La capacité de dispersion de ce nuisible est importante car il peut couvrir de grandes distances. Aussi face à cette menace, la recherche de solutions pour le contrôler est primordiale. En 2007, la société Koppert Espagne, spécialisée dans la protection biologique des cultures, a conduit des essais in vitro à l’aide de trois espèces de nématodes entomopathogènes. Les résulats montrent une bonne efficacité de S.carpocasae sur les larves de R.ferrugineus.

Télécharger le fichier au format pdf


ESPÈCES DE PALMIERS POTENTIELLEMENT RÉSISTANTES AUX ATTAQUES DU CHARANÇON ROUGE SUR DES SITES DE SICILE ORIENTALE FORTEMENT INFESTÉS.

Par E. RACITI (DIPARTIMENTO INTERVENTI STRUTTURALI IN AGRICOLTURA - Palerme - Italie).

Durant la période de Juillet 2006 à Août 2012, un sondage officiel a été réalisé par le service de la protection des végétaux (Servizio Fitosanitario Regionale) en Sicile pour relever la présence du charançon rouge des palmiers (CRP). En ce qui concerne la côte orientale de l’île, nous présentons le pourcentage des différentes espèces touchées parmi les palmiers infestés. Les données recueillies montrent que la prévalence de l’espèce Phoenix canariensis. Ces résultats sont validés en comparant la composition des arbres, de la famille des Arecaceae, enregistrée dans des sites représentatifs des espaces verts publics et privés en 2006-07, au début de l'infestation, à la composition actuelle. Selon des enquêtes menées dans les sites gravement et longuement infestés, avec une présence pertinente du P. canariensis dans en milieu urbain, on met en évidence une importante «résistance» de certaines espèces, officiellement déclarées comme étant potentiellement sensible au CRP.

Télécharger le fichier au format pdf


SURVEILLANCE DU CHARANÇON ROUGE DU PALMIER PAR DES PIEGES A PHEROMONE : CINQ ANS D'EXPÉRIENCE EN SICILE.

Par F. CONTI (DIPARTIMENTO INTERVENTI STRUTTURALI PER L’AGRICOLTURA - Palerme - Italie).

Les adultes du charançon rouge du palmier (CRP) sont attirés par une phéromone d'agrégation émise par les mâles. En 2006 et 2008, nous avons placé des pièges à phéromones dans les différents sites infestés de Sicile orientale pour le suivi de la dynamique des populations de l'insecte. Le piège se compose d'un seau plastique de 15 litres contenant la phéromone et une émulsion d'eau et d'huile minérale. Aucun appât alimentaire n'a été ajouté. La phéromone est changée tous les 2 mois. Dans la période 2010-2012, nous avons comparé les captures dans les zones urbaines et dans les pépinières, afin d'aider la décision de traitement pour la protection des parcelles de différentes espèces de palmiers. Dans la même période, nous avons comparé des pièges colorés rouges et noirs. A partir de 2012, des pièges de surveillance ont été placés sur l'ensemble du territoire régional, comme prévu dans le Plan d'action régional.

Télécharger le fichier au format pdf


ÉVALUATION D'UNE NOUVELLE MÉTHODE DE CONTRÔLE PAR PARASITAGE BIOLOGIQUE CONTRE LE FOREUR DU PALMIER, PAYSANDISA ARCHON UTILISANT OOPHAGUS PARASITOIDS.

Par A. BONNET (INRA PACA - Antibes - France).

En tant que partenaire du projet européen Palm Protect (2012-2014, 3 millions d'euros) qui vise à éradiquer les deux ravageurs des palmiers Rhynchophorus ferrugineus et Paysandisia archon, l'unité Expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne INRA PACA propose de développer une nouvelle méthode biologique de contrôle contre le papillon palmivore P. archon. Les oeufs sont le stade le plus accessible. D'une part, un criblage de plusieurs parasitoïdes potentiels du genre Trichogramma sera réalisé. D'autre part, une collecte d'oeufs de P. archon sera effectuée pour observer si des parasitoïdes naturellement présents dans le milieu ambiant pourraient réussir à s'installer, en particulier via l'importation de palmiers de la région méditerranéenne. Les premiers résultats sont décrits et discutés.

Télécharger le fichier au format pdf


NOUVEAU SYSTÈME D'INJECTION À BASSE PRESSION DANS LES TRONCS DE PALMIER DE BAYER ET FERTINYECT.

Par D. JESÚS CADAHÍA FERNÁNDEZ (Bayer Environmental Science - Espagne).

Confidor- Ynject consiste en un connecteur en plastique à insérer dans un trou préalablement réalisé dans le stipe du palmier, un réservoir sous pression disposant d’un clapet anti-retour et contenant une solution nutritive (injectable une fois connectée au connecteur) et un pistolet doseur utilisé pour introduire le produit phytosanitaire, après l'avoir dilué à la dose recommandée.
- Il permet le dosage in situ de substances.
- Il réduit les risques potentiels pour la santé et l'environnement. Il s'agit d'un système totalement hermétique. Le cycle de vie du produit phytosanitaire est totalement fermé, sans contact avec l'extérieur : de l'usine directement à l'intérieur du tronc de l'arbre.
- Il confère un meilleur rendement lors de l'application, ce qui permet de réduire le coût de la main d'oeuvre et par conséquent de traiter un plus grand nombre de palmiers par jour.

Télécharger le fichier au format pdf


FAISABILITÉ DE L'ASSAINISSEMENT DE PALMIERS ATTAQUÉS PAR RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS OLIVIER PAR MICRO-ONDES.

Par R. MASSA (Un. Naples Federico II - Naples - Italie).

Les effets thermiques induits par des applications de micro-ondes à haute puissanceont été évalués pour éliminer larves et adultes de charançon rouge du palmier (CRP), Rhynchophorus ferrugineusOlivier vivant dans le palmier Phoenix canariensis. Une spectroscopie diélectrique a été utiliséepour analyser le comportement électromagnétique destissus de palmier (sain ou pourri) et des insectes (larves et adultes) dans le but d'élucider les mécanismes d’échauffement interneet de fournir une base pour le développement, l'amélioration et l'intensification des protocoles pour une utilisation desmicro-ondes en traitement antiparasitaire. Les résultats préliminaires ont montré que les micro-ondes peuventêtre proposées comme une méthode alternativeécologique, oucomplémentaire, pour la gestiondu CRP.

Télécharger le fichier au format pdf


TRAITEMENTS PAR PRODUITS CHIMIQUES DU CHARANÇON ROUGE SUR PALMIERS DATTIERS DANS L'ARABIE SAOUDITE : LES RÉSULTATS DE VASTES EXPÉRIMENTATIONS.

Par A.N ALDAWOOD (King Saud University - Arabie Saoudite).

Parmi les différentes techniques de lutte contre le charançon rouge des palmiers (CRP) Rhynchophorus ferrugineus Olivier (Coleoptera: Curculionidae), la lutte chimique est un moyen essentiel, rapide et fiable pour sauver les palmiers dattiers infectés. Cette étude présente différents programmes de lutte chimique en différentes localité du Royaume d'Arabie Saoudite. Les palmiers dattiers ont été choisis au hasard sur la base de symptômes visuels. Deux méthodes d'application ont été utilisées : l'injection et la pulvérisation. En injection les troncs des palmiers ont été percés à 5 endroits, sur une profondeur de 60 cm, à 1,5 m de hauteur par rapport au niveau du sol. Les produits ont été injectés dans le tronc à l'aide de matériel spécifique. En traitement par pulvérisation, chaque palmier a été traité soigneusement à l'aide de pulvérisateurs à haute pression. Dans les deux méthodes, les traitements ont été réalisé un ou deux fois par arbre, à un mois d'intervalle. Les palmiers traités ont été coupés pour compter les CRP morts ou vivants. Les données de ce vaste essai sont présentées dans cette communication.

Télécharger le fichier au format pdf


INITIATION, CARACTÉRISATION ET CARYOTYPAGE D'UNE NOUVELLE LIGNE CELLULAIRE DE CHARANÇON ROUGE DU PALMIER RHYNCHOPHORUS FERRUGINEUS ADAPTÉ à 27°C.

Par O. KHAMISS et A. ABDEL BADEEA (Minufiya University - Egypte).

Attendu que de nombreuses espèces de coléoptères sont de graves ravageurs des cultures, et en particulier le charançon rouge des palmiers (Rhynchophorus ferrugineus) et au vu des difficultés des étude sur le terrain de ces ravageurs, des cultures de cellules et des systèmes d'élevage ont été établis pour utiliser certains agents pathogènes comme pesticides biologiques. Les cultures cellulaires sont importantes puisque les virus exigent une cellule vivante. Des cultures primaires ont été initiées à partir d'ovaires de pupes et également à partir d'embryons de R. ferrugineus, élevés en laboratoire GEBRI depuis plusieurs générations comme décrit par Steve et al. (2002) avec quelques modifications. Le milieu utilisé dans cette étude pour initier des cultures primaires a été le milieu modifié de Grace supplémenté avec 10% de sérum de veau foetal inactivé. Les cultures cellulaires ont été observées quotidiennement en utilisant un microscope à contraste de phase inversée à un grossissement de 400x et ont été caractérisés morphologiquement comme sphériques au début, puis la plupart d'entre elles se sont été transformées en forme de fuseau. Des profils de Rhynchophorus ferrugineus in vivo et in vitro ont été caractérisées par l'utilisation de la PCR RAPD, SDS-PAGE, isozymes et caryotypage pour tester différents baculovirus.

Télécharger le fichier au format pdf